Pooch Hall de ‘Ray Donovan’ évite la prison avec un accord de plaidoyer pour conduite sous influence et mise en danger d’enfants

Le clan de Ray Donovan va pouvoir rester soudé grâce au bureau du procureur du comté de Los Angeles.

Dans un accord de plaidoyer dévoilé aujourd’hui à la Cour supérieure de LA à Pasadena, Marion « Pooch » Hall ne fera pas face à un potentiel de six ans derrière les barreaux pour des accusations de conduite en état d’ivresse et de mise en danger de son fils de deux ans l’automne dernier.

A la place, l’acteur qui joue le demi-frère Daryll Donovan dans la série de fixeurs hollywoodiens dirigée par Liev Schreiber de Showtime depuis sa première saison a vu son accusation de crime de mise en danger d’enfant réduite à un délit. Cette décision du procureur adjoint Lisa Tanner a permis à Hall d’être mis en liberté surveillée pendant trois ans et de voir son permis de conduire suspendu pendant six mois. Ajouté à cela et à son plaidoyer de non-contestation mardi, Hall doit entrer dans un séminaire de trois mois sur l’abus d’alcool et compléter une classe parentale d’un an.

Tout cela signifie que la prochaine septième saison de l’émission créée par Ann Biderman ne souffrira pas de la perte d’un personnage majeur en profondeur. La saison 7 de Ray Donovan devrait entrer en production cet été, j’ai entendu dire – avec Hall à bord

Hall a été arrêté le soir du 3 octobre après avoir fracassé sa Chrysler 300 sedan contre une voiture garée à Burbank. À ce moment-là, le fils de l’acteur a été vu dans la voiture avec lui, sans ceinture de sécurité et, au moins pendant un moment, assis sur ses genoux. Retenu sur les lieux de l’incident, Hall a été embarqué par la police pour mise en danger d’enfant et conduite en état d’ivresse. Il a ensuite été libéré avec une caution de 100 000 dollars.

Le 25 octobre 2018, Hall a plaidé « non coupable » au LASC de Burbank et a été libéré avec une caution de 100 000 dollars. L’acteur qui joue un boxeur et un chauffeur dans Donovan a également dû commencer à assister à des réunions des Alcooliques Anonymes et se mettre dans un programme ambulatoire – ce qu’il a fait.

La veille, le bureau du procureur Jackie Lacey a giflé Hall avec un chef d’accusation de crime de maltraitance d’enfants plus « un chef d’accusation de délit chacun de conduite sous l’influence d’une boisson alcoolisée et de conduite avec un taux d’alcoolémie de 0,08 pour cent ». Une combinaison du crime et des délits a une peine maximale de six ans dans un établissement d’État.

Ce qui n’est pas un anneau dans lequel Hall voulait clairement entrer, et maintenant n’a pas à le faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.